Meriadec Raffray Meriadec Raffray
  Journaliste depuis 2...
En voir plus

Armées : Les plaies seront lentes à cicatriser

Vue du porte avions Charles de Gaulle à Toulon, alors qu'une vingtaine de marins français sont hospitalisés et que 668 ont été testés positifs de la maladie du coronavirus, le 16 avril 2020. Eric Gaillard /Reuters

La mise hors de combat en 10 jours du porte-avions Charles de Gaulle par le Covid-19 interroge sur l’état réel de nos armées. Sauvées du déclassement par l’effort budgétaire récent, elles mettront du temps à se régénérer. A retrouver de « l’épaisseur », disent ses chefs, inquiets de la dégradation de l’environnement international.

                                                                                                 Par Mériadec Raffray 

« S’il avait fallu combattre, le porte-avions et son équipage fi&eacu...

Un avion de combat français Rafale se prépare à décoller du porte-avions français Charles de Gaulle en Méditerranée, le 6 mars 2019. Jean-Paul Pelissier/Reuters

Si vous souhaitez lire la suite de l'article, veuillez vous inscrire et vous abonner.