Razika Adnani Razika Adnani
    Razika Adn...
En voir plus

« De la moralisation de la violence »

Une sculpture en bronze d'un pistolet à noeuds intitulé "Non-Violence" de l'artiste suédois Carl Fredrik Reutersward, est visible à l'extérieur du musée du Mémorial de Caen le 20 août 2013 Chris Helgren/Reuters

Les actes de violences se multiplient et interrogent. Beaucoup évoquent une « banalisation de la violence ». La philosophe et islamologue, Razika Adnani, nous parle plutôt de « moralisation de la violence ». Un concept qu'elle a forgé dans son ouvrage "La nécessaire réconciliation". 

                                                                                                                           Analyse.

Malgré les bienfaits que certains philosophes ont essayé de trouver à la vio...

Un manifestant jette un drapeau de l'UE dans un café en feu lors d'une manifestation du mouvement des "gilets jaunes" à Paris, le 16 mars 2019 Philippe Wojazer/Reuters

Si vous souhaitez lire la suite de l'article, veuillez vous inscrire et vous abonner.