Nathalie Delagarde-Truchot

 Delagarde-Truchot

Nathalie Delagarde -Truchot a vécu une enfance africaine à Djibouti et c’est en voulant marcher dans les traces de son passé, qu’il y a une quinzaine d’années, elle fait le choix de poser ses valises en terre égyptienne. Par passion aussi. Elle y tourne d’abord le pilote d’un 52 min pour Gédéon Programmes consacré à la ville du Caire.  Première approche d’un quotidien cairote qui donnera naissance à son livre « Le Caire, l’inconnu dévoilé ». (Editions Spezie Création 2010) réédition Amazon.fr 2018, Prix du récit de voyage 2018. Les médias s’intéressent très vite à son parcours atypique, et l’invitent très régulièrement à témoigner sur divers sujets et à tisser des liens avec la profession. C’est ainsi qu’elle devient journaliste pour la revue de la Chambre de commerce Française pour leur rubrique culturelle, ainsi qu’au petitjournal.com. Agressée par des Frères Musulmans en octobre 2013, Nathalie rentre quelques temps en France et commence à collaborer à la revue « Les Cahiers de l’Orient » dirigée par Antoine Sfeir, pour laquelle elle signe, aujourd’hui encore, régulièrement des chroniques.Parallèlement, Nathalie participe au tournage de deux documentaires pour RMC Découvertes (sortie mercredi 5 décembre 2017 à 20h50), ainsi que celui d’un reportage pour le magazine Grands Reportages sur TF1 et pour lesquels elle collabore en tant que coordinatrice de production. Concernant l’écriture, son second ouvrage « Les caravanes oubliées » paru en janvier 2018 aux Editions Riveneuve évoque cette fois-ci l’enfance, le désert. Elle poursuit actuellement l’écriture d’un nouveau récit sur ses années égyptiennes.